dimanche 1 novembre 2015

Au coeur du brouillard, les pulsations montent

Départ 8h30, environ 4°, brouillard bien humide, sale temps pour rouler mais les plus motivés sont là : Bernard Viennot, Jean Marc Henault, Natale Barreca, Pierre Wechsler, Louis Bohan, et nous rejoignent sur la route, Régis Lhermite et un gars que je ne connais pas.
Pierre, Bernard, Natale
On roule plein sud. Les petites bosses sur la route après Lorry Mardigny sont escaladées au train. Le gros morceau est la côte de Montauville, 4,8 à 3%.
Elle se monte sur la plaque, et nos vaillants compétiteurs placent une banderilles pour s'échapper et se faire avaler par le brouillard particulièrement épais dés qu'on monte.
Je reste avec Jean Marc et Bernard, avançant à notre main.
Je vais puiser dans mes ressources pour maintenir l'allure. Après cinq jours sans rouler je me trouve un peu limite dés qu'il faut mettre de l'intensité.
Après Montauville, une petite série de "toboggans", dont on ne voit pas le bout qui disparaissent dans l'épais brouillard. On roule ainsi en prenant des relais.
J'ai maintenant les jambes bien dures.
Sur le retour vers Metz, Bernard va nous placer quelques belles accélérations.
Au total 109 kms en 3h30, 840 de D+ à 31,3 de moyenne.

8 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je suis admiratif par la performance vu le temps et la moyenne sur la distance Bravo à tous,

    Sportivement

    Alain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour
      merci Alain pour ton retour, il faut dire à notre charge qu'on est en fin de saison, qu'on profite de nos acquis sur la saison et qu'on avait quelques "locomotives" ...

      Supprimer
    2. Bonjour Pierre,

      De rien je le pensait sincèrement. Je suis pour ma part aussi rouleur dans le SUD. Pas mal de circuit et de cols par ici (Alpes-Maritimes) entre Nice et Cannes.

      Sportivement

      Supprimer
    3. Merci Falken, je suis content d'apprendre que mon blog est lu dans le Sud de la france !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. bravo les mecs 31.3 pour 800 ml de dénivelé c'est pas mal du tout.
    Nous on est du ch'nord nous nous contentons en ce moment de 29 à 30 km/h, l'été qd les gros rouleurs sont là c'est du 34 à 35 dans les meilleurs conditions. Bravo.
    Eric

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci gars ! on profite des acquis de la saison, mais bientôt la froidure va nous faire rentrer dans le rang !

      Supprimer